Cette Page sans Aucun Potentiel SEO Génère des Ventes Régulières

Le bulletin d’information mensuel sur l’actualité des médias en ligne, du content commerce et du marketing à la performance : cliquez ici pour vous abonner.


Imaginez une page qui ignore toutes les bonnes pratiques SEO, mais qui permet de générer des ventes de manière régulière pour nos partenaires e-commerce. C’est ce que je présente dans cet article.

Les publishers livrent des batailles intenses sur le terrain du SEO. Les premières places valent chères, surtout sur les requêtes qui convertissent le plus en Content Commerce. Si vous arrivez à positionner votre site en bonne position des résultats de Google quand un internaute cherche « meilleur smartphone » ou « achat canapé en ligne« , vous avez de grandes chances d’avoir 1/ le trafic et 2/ les conversions qui vont avec.

Le trafic SEO est forcément le pilier des éditeurs de contenu car il est très qualitatif. Un internaute effectue une recherche, et s’il visite votre site, c’est qu’il espère y trouver une réponse. Mais pour les publishers, il y a également une autre source de trafic, souvent inexploitée. Ce n’est pas une nouvelle plateforme ou un autre réseau social, ce n’est pas non plus le trafic généré par les abonnés à une newsletter, c’est tout simplement le trafic interne !

Le trafic interne ?

Je ne sais pas s’il existe un autre terme qui définit plus clairement les visiteurs qui se trouvent déjà sur votre site. Chez Homelisty, on l’appelle le trafic interne. On regarde beaucoup les metrics comme le temps passé sur le site, le nombre de pages vues par visite et le taux de rebond. Ces indicateurs nous donne une idée du comportement des internautes lorsqu’ils naviguent sur notre site. Bien entendu, on optimise aussi les redirections vers nos partenaires e-commerce, en tant que média avec une stratégie Content Commerce, c’est la base.

Par exemple sur l’article qui présente les meilleurs magasins de loisirs créatifs, on souhaite que l’internaute découvre le contenu, passe du temps à lire les informations, mais on souhaite aussi qu’il visite les boutiques que l’on présente, en cliquant sur les liens de redirection. Une fois que l’internaute est redirigé, c’est à la boutique e-commerce de faire le job pour convertir le visiteur en acheteur.

Mais si l’internaute reste sur Homelisty, c’est qu’il souhaite probablement découvrir d’autres contenus. On a trop souvent tendance à vouloir recruter de nouveaux utilisateurs. On souhaite se positionner sur de nouvelles requêtes. Mais on néglige la plupart du temps le trafic que l’on a déjà !

Que pouvons-nous proposer de plus aux visiteurs déjà présents sur notre site ? Les éditeurs de contenu sont désormais bien rodés à l’optimisation du maillage interne pour inciter les visiteurs à lire d’autres pages. Cette technique présente également des avantages pour le référencement. Chez Homelisty, on utilise aussi le trafic interne pour rediriger vers une page qui n’a aucun potentiel SEO mais qui pourtant est une priorité pour notre équipe Content Commerce.

Une page de bons plans en direct live

La requête « bons plans pour la maison » n’a aucun potentiel SEO, ou du moins, il est très faible. Très peu de recherches mensuelles sur cette recherche. J’ai vérifié en utilisant différents outils comme ahref et ce qui ressort de plus proche ce sont des recherches qui concernent les bons plans pour Maisons du Monde

Pourtant, notre page Les Meilleurs Bons Plans Déco, Mobilier & Électroménager de la Semaine est un article que nous mettons à jour quotidiennement, plusieurs fois dans la même journée si nécessaire.

Difficile de faire plus simple comme concept, il s’agit, comme son nom l’indique, d’une liste des meilleures offres pour décorer, aménager et équiper la maison. Et les visites sur cette page viennent à 90% du trafic interne.

Pour la pousser et lui donner du trafic, nous utilisons 2 emplacements sur l’ensemble de nos articles. Le 1er est une bannière qui s’affiche automatiquement après le 3ème paragraphe.

Le 2nd est un simple lien inséré à la fin des articles.

Il n’y a rien de scientifique dans le choix de ces emplacements, nous n’avons pas suivi de méthodes ou des bonnes pratiques, nous avons tout simplement tester différentes approches et c’est ce qui fonctionne le mieux (pour l’instant) pour notre audience. Ces 2 emplacements offrent à la page de bons plans live un trafic régulier et qualitatif.

Pour nos visiteurs, c’est une page « rendez-vous » que l’on souhaite toujours mettre en avant. L’objectif est que l’internaute enregistre cette page dans ses favoris pour la consulter de manière régulière. Quand on y pense, cette page ne peut que fonctionner ! Imaginez-vous en train de surfer sur votre site préféré. Disons que vous êtes passionné de bricolage. Vous voyez une bannière ou un lien qui indique les meilleures offres du moment pour acheter de l’outillage. Même si vous n’avez pas forcément prévu un achat dans le futur proche, vous allez probablement, par curiosité, vouloir découvrir ces bons plans.

Pour apporter une vraie valeur ajoutée à notre audience, nous négocions avec les marques et les boutiques des offres exclusives, qui sont uniquement disponibles pour les lecteurs d’Homelisty. En ce moment par exemple, à l’approche des fêtes de fin d’année, nos lecteurs sont à la recherche d’idées de bricolages de Noël. Nous avons donc négocié avec la boutique de loisirs créatifs Creavea un code promo exclusif (merci à eux !).

Nous sommes régulièrement contacté par des annonceurs ou des plateformes d’affiliation qui proposent des hausses de rémunération en échange d’une meilleure visibilité sur Homelisty. C’est toujours appréciable d’avoir des points en plus sur les commissions d’affiliation, mais en tant qu’éditeur Content Commerce, nous pensons avant tout à nos lecteurs. Nous préférons, lorsque cela est possible, obtenir une offre exclusive pour nos lecteurs.

Une idée trop bête pour fonctionner ?

Les formats de Content Commerce sont nombreux. Entre les comparatifs, les listes, les sélections, les guides… Il y a le choix. Mais en tant qu’éditeur, rien ne vous empêche d’imaginer le format :

  • qui est utile pour votre audience
  • qui offre un potentiel de monétisation important
  • qui est simple à mettre à jour pour votre équipe

Autre avantage de cette page live : vos concurrents ne peuvent pas vous piquer votre trafic ! Sachant que les visites sont générées par le trafic interne, vous n’êtes pas en concurrence pour atteindre (ou garder) votre place dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Votre seul job, c’est d’alimenter cette page avec votre sélection des meilleures offres du jour et de la faire découvrir à vos visiteurs.

Et ça marche, nous générons régulièrement des ventes via cette page. Il est également simple de tracker les résultats en utilisant les sous identifiants (type subid) des plateformes d’affiliation. Au bout de quelques mois, vous aurez une idée de ce qui fonctionne et donc de ce qui intéresse le plus votre audience.

Le potentiel de cette page grossit avec votre site. Plus vous développez le nombre de visiteurs, plus vous optimisez le trafic interne, plus cette page révélera son potentiel. Cette stratégie n’est certainement pas parfaite, mais pour l’instant, les résultats sont intéressants.

Proposez-vous une page bons plans live ?

Les rubriques bons plans n’ont rien de nouveau chez les éditeurs de contenu. On les retrouve beaucoup chez les médias tech et gaming qui listent les offres chez Cdiscount, Fnac, Darty… Mais cette stratégie s’adapte quelle que soit la thématique des publishers. Mode, animalerie, couture, voyage, maison, bricolage… Les internautes sont toujours intéressés pour trouver des offres intéressantes.

Au tout début d’Homelisty, nous avions une stratégie bien différente pour proposer des bons plans à notre audience. Chaque jour, nous publions des articles très courts qui présentaient les offres du jour. Le résultat, peu de trafic, peu de conversions… Par contre, beaucoup de pages inutiles que je dois maintenant supprimer du site ! Au lieu de vouloir publier de nouvelles pages, il vaut mieux parfois optimiser ce que l’on a déjà.

Google valide

Cerise sur le gâteau, c’est d’ailleurs la dernière recommandation de Google en ce qui concerne les bonnes pratiques pour couvrir un événement promo comme le Black Friday. Ces informations sont destinées aux e-commerce, mais elles s’appliquent aussi aux éditeurs de contenu.

« Use a recurring URL, not a new URL for each occurrence of the event. Give the landing page of recurring events a meaningful URL that reflects the event that is used each year (for example: use /sale/black-friday, not /sale/2020/black-friday). »

Bonnes pratiques de Google Webmaster Central Blog pour le Black Friday

Ce que Google recommande, c’est donc d’éviter de polluer son index avec de nouvelles pages pour chaque édition des événements promo, que ce soit le Black Friday, les French Days ou les soldes. Au lieu d’avoir une liste des meilleures offres du Black Friday meilleures-offres-black-friday-2020 puis une autre meilleures-offres-black-friday-2021, optez simplement pour une page meilleures-offres-black-friday qui sera mise à jour à chaque édition.

Ça semble évident, mais ce n’est que très rarement le cas chez la plupart des éditeurs de contenu. Il y a peut-être une raison, si vous avez la réponse ou des infos à ce sujet, merci de laisser un commentaire !

Pas que des bons plans

Pour aller plus loin, on pourrait également mettre en place des tests A/B avec différentes bannières, différents messages et même pousser d’autres pages pour voir ce qui intéresse le plus notre audience. Nous avons également une page mise à jour chaque semaine avec les derniers objets déco repérés par notre équipe édito. Est-ce que l’aspect nouveauté est plus intéressant pour nos lecteurs que l’aspect bons plans ? Seul un test nous le dira !

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *