La Gestion du Black Friday 2020

Le bulletin d’information mensuel sur l’actualité des médias en ligne, du content commerce et du marketing à la performance : cliquez ici pour vous abonner.


J’ai déjà parlé à plusieurs reprises des opérations promos sur Medialisty, et notamment la façon dont les éditeurs de contenu peuvent capitaliser sur les soldes pour générer plus de ventes. Cet article présentait le cas idéal, quand tout se passe bien.

Mais je ne vais rien vous apprendre, en 2020, rien ne se passe vraiment comme prévu. Cette fin d’année est particulièrement chaotique pour tout le monde.

Ce que l’on remarque chez Homelisty, c’est que les annonceurs sont plus que jamais demandeurs de mises en avant et d’opérations partenaires pour cette fin d’année. Notre planning est ultra chargé et nous avons beaucoup plus de demandes que l’année dernière à la même époque ! Et c’est une bonne chose, cela prouve l’intérêt croissant du levier Content Commerce, même en ces temps incertains. Par contre, les opérations sont validées de plus en plus à la dernière minute, et il faut s’adapter au mieux. Il ne se passe pas un jour sans que l’équipe du Studio Homelisty ne reçoive une demande de changement de dates ou d’opérations.

Un exercice d’agilité

Face à cette situation, notre réponse chez Homelisty, c’est d’être encore plus agile que jamais. Pour 2 raisons principales.

  1. plus personne ne peut garantir quoi que ce soit
  2. on n’a pas le choix !

Je dois avouer que la semaine dernière était particulièrement intense pour notre équipe. Et je trouve qu’on a plutôt bien géré. On peut toujours mieux faire bien entendu, il y a certainement des choses que l’on peut améliorer dans nos process et systèmes. Mais vu la nature exceptionnelle des événements, on a maintenu le cap et nous avons accompagné au mieux à la fois nos lecteur et nos partenaires. Un bon exercice pour tester notre capacité à faire face à l’imprévu !

Un black Friday annulé / reporté / renommé / boycotté

Depuis qu’Amazon a annoncé le report de son Black Friday du 27 novembre au 4 décembre 2020, c’est la grande confusion générale côté e-commerce.

Et finalement, ironie du sort, ceux qui doivent être les plus tranquilles en ce moment sont les enseignes qui décident, comme chaque année, de ne pas participer au Black Friday, c’est le cas de Maisons du Monde par exemple.

D’autres boutiques suivent les pas du géant Amazon et décalent également l’opération au 4 décembre. Certaines, pour éviter le bad buzz et ne plus s’associer au Black Friday qui a une grosse connotation Amazon, décident de renommer leurs opérations Black Friday sous d’autres noms. Du jour au lendemain, on retrouve donc plein d’offres « de Noël ». Chez La Redoute par exemple, le Black Friday n’existe plus mais les réductions sont disponibles sous l’opération Noël en vue.

Du côté des affiliés et des éditeurs de content Commerce, le plus gros challenge, c’est de mettre à jour tout le contenu sur la thématique du Black Friday. Surtout que certains de nos partenaires ne souhaitent plus que l’on utilise les mentions Black Friday ou Black Week à côté de leurs noms.

Mais ce n’est rien comparé à la gestion du côté des annonceurs et des e-commerçants ! J’ai du mal à imaginer la quantité d’infos à traiter, à modifier et à mettre en jour en quelques jours seulement. Des difficultés techniques et logistiques partagées par les grandes enseignes de la distribution.

Comment nous gérons cette situation ?

Tout était pourtant bien préparé et planifié, j’étais même assez content de moi car pour une fois, j’avais un plan très précis du contenu à publier, à mettre à jour par priorité et par potentiel de trafic et de revenus. Mais ça n’a pas duré, dès les premières annonces du gouvernement sur l’annulation ou le report éventuel du Black Friday 2020, j’ai commencé à comprendre que cette fin d’année 2020 allait encore nous réserver des surprises. Pour gérer au mieux la situation, nous avons mis en place :

Une lettre d’information

Un bulletin d’information spécial pour informer notre audience du Black Friday, des dates, des enseignes participantes et des bons plans. Encore plus que jamais, on insiste beaucoup sur l’aspect conseil.

Une lettre d'information pour accompagner nos lecteurs sur le Black Friday
Une lettre d’information pour accompagner nos lecteurs sur le Black Friday

Une information claire & transparente

Nous essayons également de mettre à jour notre contenu Black Friday pour expliquer de façon claire la situation. Sans rentrer dans les détails bien entendu. Le plus important, c’est que le lecteur comprenne rapidement pourquoi le Black Friday est reporté mais également quelles sont les offres alternatives des enseignes (les promotions sont déjà présentes sur de nombreux sites e-commerçants, sans utiliser la mention Black Friday).

Une communication fluide avec nos partenaires

Côté B2B, c’était aussi la grande confusion semaine dernière ! Nous recevions des communications des plateformes d’affiliation avec des demandes de reports, d’annulations, de modifications selon les enseignes. Nous avons donc communiqué avec nos partenaires en expliquant clairement que l’on fait de notre mieux pour répondre à leurs besoins, mais que cela risque de prendre un peu plus de temps que prévu.

Les bonnes pratiques chez les éditeurs

En France, ce sont principalement les éditeurs tech ou gaming qui couvrent le Black Friday. C’est de moins en moins vrai chaque année, mais le vendredi noir a encore beaucoup une image de bons plans sur les TV, les téléphones portables…

Chez Numerama, ils jouent la carte de l’humour avec le titre « Pas vraiment Black Friday : les meilleures offres tech du web français ».

 Le "Pas vraiment Black Friday" chez Numerama
Le « Pas vraiment Black Friday » chez Numerama

Du côté de Frandroid, leur page en direct aussi tourne en dérision la situation actuelle, avec un sous-titre « deux semaines de Black Friday Week », bien vu ! Ils ont également indiqué les « bons plans de Noël » dans leur titre, à côté de la mention du Black Friday.

La couverture du Black Friday chez Frandroid
La couverture du Black Friday chez Frandroid

Enfin chez Les Numériques, c’est la catégorie Black Friday entière qui est désormais intitulée « Bon Plan de Noël », avec une explication transparente pour l’internaute « Mais ce n’est pas pour autant que le rendez-vous des bons plans est abandonné. Il s’appelle désormais “promos de Noël”, “des cadeaux plein la hotte” ou Libérez le pouvoir de Noël« 

La rubrique Black Friday chez Les Numériques mentionne les "Bons Plans Noël"
La rubrique Black Friday chez Les Numériques mentionne les « Bons Plans Noël »

E-Commerçants, éditeurs de contenu ou plateformes d’affiliations, je pense que l’on se souviendra tous de ce Black Friday 2020 ! On s’attendait à des records de ventes, bien avant les annonces et le report de l’événement. On peut finalement se demander si cette période allongée de promotions ne va pas générer encore plus de revenus pour les boutiques en ligne !

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *